Site icon Hood Communist

From Burkina Faso: End the War on Cuba

The Thomas Sankara Center For African Liberation And Unity and the Burkina Faso section of The All-African People’s Revolutionary Party, A-APRP, have learned with great consternation of the despicable terrorist attack perpetrated against the Cuban embassy in Washington, D.C. This is the latest in a long series of terrorist actions carried out against Cuba from within the United States since the triumph of the Cuban revolution. The aim of this action is regime change, the very opposite of any acceptable definition of democracy. This attack is an affront to Cuba’s sovereignty, aimed at tarnishing the spirit of a people and the morale of a government in the vanguard of socialist humanist values and praxis. But we know that Cuban morale will never be tarnished.

The Thomas Sankara Center For African Liberation And Unity and the Burkinabé section of the A-APRP unanimously condemn this attack in the strongest terms, and reiterate unwavering support and attachment to the freedom of the Cuban people, who have always been the prime target of imperialism.

We therefore call on the authorities of the United States of America to respect the sovereignty and democratic model of the historic revolutionary country of Cuba. To the US government, to the counter-revolutionary aggressors, we raise our voice loud and clear: end the war against Cuba!


Le CENTRE THOMAS SANKARA POUR LA LIBÉRATION ET L’UNITÉ AFRICAINE et la section BURKINA FASO du PARTI RÉVOLUTIONNAIRE DE TOUS LES PEUPLES AFRICAINS, PRTPA, ont appris avec une grande consternation l’ignoble attentat terroriste perpétré contre l’ambassade de CUBA à Washington, D.C. Il s’agit du dernier attentat d’une longue série d’actions terroristes menées contre Cuba depuis l’intérieur des États-Unis depuis le triomphe de la révolution cubaine. L’objectif de cette action est le changement de régime, à l’opposé de toute définition acceptable de la démocratie. Cette attaque est un affront à la souveraineté de Cuba qui vise à ternir l’esprit d’un peuple et le moral d’un gouvernement à l’avant-garde des valeurs et de la praxis humanistes socialistes. Mais nous savons que le moral des Cubains ne sera jamais terni.

A l’unanimité, le Centre Thomas Sankara pour la Libération et l’Unité Africaine et la section PRTPA du BURKINA FASO condamnent avec la dernière énergie cette attaque et renouvelle son soutien sans faille et son attachement à la liberté du peuple cubain qui a toujours été la cible privilégiée de l’impérialisme.

Ils appellent donc les autorités des États-Unis d’Amérique à prendre des mesures pour respecter la souveraineté et le modèle démocratique du pays révolutionnaire historique qu’est Cuba. Au gouvernement des États-Unis, aux agresseurs contre-révolutionnaires, nous élevons clairement la voix : mettez fin à la guerre contre Cuba !

Pour le comité PRTPA/ BURKINA FASO et  Le Centre Thomas SANKARA

Exit mobile version